Textes inspirants

La fable de l'écu d'or

L’histoire raconte qu’un homme, s’étant vu un jour, donner un écu d’or, fit construire autour de celui-ci, un autel. Il le pria au lever et au coucher du soleil pendant 27 années.

 

Il devint, avec le temps, de plus en plus attaché à ce Dieu-écu qu’il avait lui-même créé. Mais, comme tout ce qui brille n’est pas or, il se rendit compte un jour que ce nouveau Dieu n’était nul autre qu’une vulgaire pièce de métal sans aucune valeur.

 

Il entra dans une colère extrême, détruisit son autel de prière et alla voir celui qui, un jour de sa vie, l’avait payé avec cet objet de pacotille pour un dur labeur de plusieurs mois de travail.  Il entra alors chez l’homme, attrapa son fils par l’épaule et lui dit :

 

— Tu vois ton père, eh bien, sache que cet homme est un escroc de la pire espèce!

 

Le père de l’enfant se prosterna devant l’homme et, allant d’excuses en excuses, lui dit ceci :

 

— Toute la richesse que je possède est cette humble demeure. Si tu le désires, je te la donne afin que tu puisses me pardonner. Mais, sache avant tout ceci : cet écu, je l’ai eu de ton père, qui, un jour, me le donna en échange de sept bœufs malades et un âne aveugle. Si tu veux réellement faire payer le véritable escroc, c’est à ton père que tu devrais t’adresser.

 

La prochaine fois, plutôt que d’ériger un autel autour d’un objet quelconque – qu’il possède une grande valeur à tes yeux  ou non – prie plutôt pour le Salut de l’âme de ton père, car la véritable richesse ne se situe pas à ‘‘ l’extérieur ’’ de l’homme mais à ‘‘ l’intérieur ’’  de celui-ci.

 

C’est alors que le père prit son fils par l’épaule et lui dit : « Sache que cet homme a trouvé aujourd’hui le chemin qui mène à la véritable richesse, celle du cœur.

 

 

Alasira

J'avais des rêves...

Aujourd'hui je suis vieux, malade et sans force. Mais je me rappelle, lorsque j'étais plus jeune, en bonne santé et fougueux, j'avais des rêves. Plein de rêves !

 

Un jour la vie m'a présenté une formidable opportunité. Oui, je me rappelle... Mais je ne l'ai pas prise. je me suis dit :  je ne suis pas prêt, ce sera mieux plus tard. J'ai encore toute la vie devant moi. Et si j'y étais allé... Qui sait ce que cela aurait pu m'apporter...?

 

Un jour la vie m'a offert la possibilité de faire un grand voyage. Oui, je me rappelle... Mais sur le moment j'ai eu peur et je me suis dit, pourquoi faire ce voyage ? J'ai tout ce dont j'ai besoin ici. Et si j'y étais allé ... Qui sait où ce voyage aurait pu me mener...?

 

Un jour la vie a mis une personne sur mon chemin. Oui, je me rappelle... Mais je l'ai laissée en me disant, je suis trop bien, je mérite mieux.  Et si j'étais resté avec elle, ne serait-ce que juste un peu... Qui sait ce que cette personne aurait pu me transmettre ?

 

Tous les jours la vie a mis sur mon chemin des opportunités et jamais je ne les ai prises. À chaque fois j'ai eu des bonnes raisons pour refuser. Aujourd'hui je suis rendu vieux, malade et sans force. Si seulement j'avais dit oui lorsqu'il était temps.

 

Qui sait où cela aurait pu me mener...?

 

 

Alasira

Soyons tous des artistes

Si nous regardions le tableau d’un artiste comme s’il était le reflet de notre propre existence…

 

Nous pourrions alors ressentir l’amour, la passion, la beauté, la vie ! Mais aussi la tristesse, la mélancolie, la peine, mais toujours la vie !

 

Si nous regardions la tableau d’un artiste comme s’il était le reflet de notre propre existence…

 

Nous verrions que nous sommes tous inter-reliés dans l’univers, comme le peintre est relié à sa toile et la toile à celui qui l’honore de son regard.

 

Si nous regardions la tableau d’un artiste comme s’il était le reflet de notre propre existence…

 

Nous verrions que nous ne sommes pas séparés de la Source. Nos jugements disparaîtraient et la compassion guérirait le monde.

 

Et si nous regardions la tableau d’un artiste comme s’il était le reflet de notre propre existence ?

 

Alasira

Si ces textes vous ont inspirés, merci de bien vouloir nous le partager. Ce sera un plaisir d'afficher votre commentaire dès sa réception au bas de cette page. De nouveaux textes viendront périodiquement se rajouter. Merci :)

Si vous reprenez ces textes en totalité ou en partie, merci d'en indiquer la provenance : www.alasira.com

© 2020 - ALASIRA Le Messager, Tous droits réservés.

  • b-facebook
  • YouTube - Black Circle