Un jour, je fis un rêve…

 

Du plus loin que je me souvienne, étant enfant, j’allais au champs, je me couchais sur un tapis de blé fraîchement coupé et je restais à contempler le ciel. Il m’arrivait de perdre la notion du temps et de passer des heures ainsi, allongé et seul, oubliant tout, oubliant même le petit garçon solitaire et craintif que j’étais.

J’ai  souvenir  d’un  jour  ou  je  fermais  les  yeux  et  me  sentis  transporté  ailleurs. Lorsque je les ouvris, j’étais étendu au milieu d’un magnifique jardin aux couleurs éclatantes, parsemé de gigantesques fleurs d’or qui brillaient au soleil comme à la rosée du matin. Une fois revenu sur Terre… je mis cette expérience sur le coup d’une  fatigue  soudaine,  qui  m’avait  précipité  dans  le  merveilleux  monde  des rêves. Aujourd’hui je le sais, ce jour là je ne fis pas un rêve, ce monde existe vraiment. Ce nouvel Éden est déjà là, prêt à accueillir la prochaine humanité.

Alasira